Un premier Août qui fâche les nationalistes

}