«Il y a une compétition entre visiteurs de mémoriaux»

}