Arts plastiques

Pas qu’une impression

Au Cabinet d’arts graphiques, un superbe choix d’estampes raconte le ­centenaire de la Société suisse de gravure. Et célèbre la diversité du médium.
Pas qu’une impression
Peter Doig, Paragon (2006), ­sérigraphie. CABINET D'ARTS GRAPHIQUES DU MAH
Exposition à Genève

Parmi ses membres figurent la plupart des musées suisses qui comptent. Tout comme le MoMA de New York ou, par le passé, le British Museum, l’Albertina de Vienne, la Hamburger Kunsthalle… Voilà un siècle que la Société suisse de gravure (SGG) fournit à ces institutions – mais aussi à des collectionneurs privés – en moyenne trois estampes par année, mandatées auprès d’artistes helvétiques, ou établis dans le pays – voire sans rapport avec

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion