Musique

Elles font pulser les basses

Feminine Hi-Fi encourage la participation des femmes à la culture reggae/dub. Le collectif de São Paulo prend le contrôle du soundsystem du Zoo, vendredi, à Genève.
Elles font pulser les basses
L’élection de Jair Bolsonaro à la tête du Brésil fait craindre à la chanteuse ­Laylah Arruda (au micro ­ci-contre) une légitimation des violences contre les ­minorités. DR
Égalité

Poser un soundsystem dans la rue ou sur une place dans une favela de São Paulo est bien plus qu’une fête de quartier: un acte fédérateur fort, jamais sans risques dans cette mégalopole de 12 millions d’habitants aux immenses disparités sociales, où la violence policière s’abat sans prévenir pour des motifs ­arbitraires. Feminine Hi-Fi réunit quatre ­passionnées de basses fréquences jamaïcaines, qui militent pour l’intégration et la participation des femmes dans

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion