Arts plastiques

Avec Gustav Metzger, l’art se fait autodestructeur

Une exposition de Circuit active plusieurs œuvres de Gustav Metzger, amateur de journaux et promoteur d’un art qui s’annule, décédé l’an dernier.
Avec Gustav Metzger, l’art se fait autodestructeur
Gustav Metzger à Circuit, entre archives et journaux à découper. TTH
Lausanne 

Au centre d’art contemporain Circuit, Le Courrier du jour s’affiche au mur, répétition d’un geste de l’artiste Gustav Metzger – c’était le 22 avril 1960, dans une galerie londonienne, avec le Daily Newspaper. Renouvelée chaque jour, là-bas comme à Lausanne, la démarche fait écho à la fascination de Metzger pour les journaux, au cœur de plusieurs de ses œuvres protocolaires. Artiste décédé en 2017 à 90 ans, Gustav Metzger a évolué en marge

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion