Musique

Une vie pour la note bleue

L’association genevoise des musiciens de jazz fête quatre décennies d’activité avec trois soirs de concerts à l’Alhambra. Ses chevilles ouvrières font le récit d’une passion.
Une vie pour la note bleue
Louis Vaney sur scène en 1977 lors du concert qui donnera naissance à l’Association genevoise des musiciens de jazz. JEAN-PAUL LEVET
Jazz

Un soir de 1937 dans une boîte de nuit genevoise. Une bande de collégiens se fait déniaiser par les chorus de Coleman Hawkins, saxophoniste noir américain ayant accompagné les plus grands (Gillespie, Monk, Miles Davis). Ni une ni deux, Loys Choquart s’achète un sax, Francis Selleger une trompette: le Jam Band est né. L’acte fondateur du jazz au bout du lac? Pas sûr puisque l’historien du jazz Roland Hippenmeyer relève

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion