Arts plastiques

Peinture, la touche victorienne

Dans un parcours enthousiasmant, l’Hermitage lausannois raconte toutes les nuances de l’activité picturale au siècle de Victoria.
Peinture, la touche victorienne
Alfred Edward Emslie, "Bending Sail after a Gale" (1881). COLL. PRIVEE / DR
Exposition

Mais qu’est-ce qu’elle était bavarde, la peinture anglaise au XIXe siècle! Presque autant que William Hauptman, commissaire d’un très bel accrochage tout entier dédié aux œuvres de l’époque victorienne. Au fil des nobles salles de la Fondation de l’Hermitage, à Lausanne, une soixantaine de toiles s’engagent ainsi dans mille conversations, tantôt dickensiennes, brontëiennes voire shakespeariennes, à l’affût des bouleversements de l’époque, révolution industrielle oblige. Prenez l’une des premières œuvres de l’exposition,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion