Livres

Le monde à son chevet

Monique Saint-Hélier a bâti depuis son lit une cathédrale romanesque inachevée. Les dix-neuf cahiers de son Journal inédit sont enfin publiés.
Le monde à son chevet 2
Monique Saint-Hélier dans son appartement parisien en 1943. COLLECTION ANNE-CLAUDE BRIOD/FONDS SAINT-HÉLIER CLSR
Journal intime

Lire son Journal, c’est franchir le seuil de sa chambre parisienne, vide comme un palais où pâlissent quelques fleurs vivaces, et n’en plus bouger. Puis, regarder le monde s’inviter, par la porte ou la fenêtre, à son chevet. Une écriture d’intérieur, tendant ses rets dans les abîmes intimes pour en remonter les souvenirs à la lueur tremblante du jour. Clouée au lit pendant les trente dernières années de sa vie,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion