BD

L’odeur âcre du Noyau

Yves Nussbaum, alias Noyau, livre sa vision du monde en cent peintures, dans un ton nihiliste et désabusé.
L’odeur âcre du Noyau
Peinture

Le Bon Goût. Le titre ne doit pas faire illusion. Noyau ne se revendique pas en arbitre de la beauté. On est dans le dérisoire, le désespoir, la nausée d’un monde devenu invivable. Yves Nussbaum, alias Noyau, livre sa Weltanschauung en une centaine de tableaux réalisés à la gouache – on est loin de ses dessins au doigt qui avaient fait sensation – et publiés par Les Cahiers Dessinés. Le tout se

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion