Scène

La culture sans carcans

Dès lundi, la Biennale des arts inclusifs Out of the Box ­disséminera danse, théâtre, art et conférence en mode «accessible».
La culture sans carcans
"Happy Island", de La Ribot et Dançando com a Diferença. CAROLINE MOREL FONTAINE
Genève

L’un de ses fils rouges sera l’écriture. Celle de l’art brut, toute en circonvolutions, méandres ou volutes. Avec son programme pluridisciplinaire, la Biennale Out of the Box s’intéresse dès lundi aux «arts inclusifs», pour valoriser les artistes en situation de handicap «dans toute leur diversité». La manifestation s’étendra jusqu’au 26 mai et comptabilisera plus cent-vingt artistes au fil de neuf événements, à découvrir dans cinq lieux à travers le canton.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion