Arts plastiques

MEG: tout conte fait

Au fil de huit histoires peu connues, le MEG orchestre un passionnant voyage au cœur des contes ­européens. On y parle fabrication, diffusion, transformation ou instrumentalisation.
Tout conte fait 1
Les contes ont contribué à construire les identités nationales, par exemple en Allemagne, avec les recueils des frères Grimm. MEG, J. WATTS
Exposition

«Once upon a time…», «Es war einmal…», «C’era una volta…», «Il était une fois…» Le MEG, Musée d’ethnographie de Genève, convoque implicitement toutes les langues européennes pour raconter «La Fabrique des contes». Une exposition pleine de rebondissements et autres fins alternatives, à l’image du sujet qu’elle traite. En l’occurrence les histoires traditionnelles populaires telles qu’elles se sont développées au fil des siècles – et à travers tout le continent. Si les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion