Musique

Ann O’Aro. L’intime touche à l’universel

La poétesse et chanteuse réunionnaise est de passage à Genève pour deux concerts. L’occasion de revenir sur son parcours, de l’ombre à la lumière.
Ann O'Aro. L’intime touche à l’universel 1
«Le créole crie, hurle qu’il a mal, qu’il faut se remettre debout.» FLORENCE LE GUYON
Portraits de der

Il y a une année, à Tan Rouge, lors de notre première rencontre, elle nous avait accueillie tout sourire, un nourrisson au sein. Son premier album était alors enregistré, prêt à sortir. Au sol, sur les planches de sa terrasse en hauteur, telle une madone un rien dépenaillée par la chaleur et l’enfantement, Ann O’Aro avait entonné un chant a capella, et le temps s’était arrêté. L’un de ces moments-présages,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion