Musique

Entre canicule, déluge et annulation, un 44e Paléo “inoubliable”

Au final, le festival nyonnais a vendu 99% de ses billets. Cette édition riche en émotions fortes s’est distinguée par sa programmation francophone, la relève rap et un concert des “magique” des Cure.
Entre canicule, déluge et annulation, un 44e Paléo "inoubliable"
Pour la première fois depuis vingt ans, le festival n'a pas affiché complet. KEYSTONE
Festival 

La canicule, une pluie abondante et une annulation de dernière minute: le Paléo Festival a vécu une 44e édition compliquée, mais “inoubliable”. The Cure, Twenty Øne Piløts et Soprano ont marqué la semaine, en attendant Jane Birkin et Patrick Bruel dimanche soir. “On a eu à peu près toutes les météos possibles: la canicule, les orages puis le déluge”, a relevé dimanche, à l’heure du bilan, Daniel Rossellat, le patron

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion